Photo collage of cheerful, excited glad optimistic crowd of different human have toothy beaming smile wear casual clothes isolated over bright multicolored background

Plus que jamais, les entreprises accordent la priorité aux initiatives en faveur de la diversité et de l’inclusion et investissent dans des ressources pour préparer leurs équipes à la réussite. Se concentrer sur la diversité et l’inclusion n’est pas seulement la meilleure chose à faire pour une entreprise, mais il s’agit aussi d’une source de nombreux avantages, tant d’un point de vue interne qu’externe.
Mais que sont ces deux concepts auxquels les entreprises accordent tant d’importance ? Lorsque l’on pense à la diversité, on pense avant tout aux minorités raciales et ethniques, mais depuis quelques années, les facteurs statut socio-économique ou l’identité de genre sont également pris en compte. L’inclusion, elle, correspond à l’intégration d’individus ou de groupes traditionnellement exclus dans les processus, les activités et la prise de décision.

Quels sont les avantages de la diversité et de l’inclusion sur le lieu de travail ?

Le fait d’embaucher des personnes de cultures, d’origines et de nationalités différentes permet d’apporter de nouvelles perspectives pour améliorer les processus et créer des solutions innovantes. Bien que la prise en compte de la diversité lors du recrutement puisse intimider, les recherches montrent que la diversification de l’équipe permet de prendre de meilleures décisions, ce qui s’avère payant au bout du compte.

De plus, les solutions créatives ont tendance à naître de la collaboration de divers groupes de personnes. De la même manière que les dirigeants peuvent délocaliser une réunion stratégique pour inspirer de nouvelles idées, le fait de réunir des personnes ayant des expériences et des visions du monde différentes favorise l’innovation.

Enfin, un environnement de travail où les employés ont des origines, des cultures, des sexes et des visions du monde différents crée un lieu sûr où chacun peut être lui-même. Si les employés n’ont pas l’impression de pouvoir être eux-mêmes au travail, ils sont plus susceptibles de craindre le rejet. Ces employés ne produiront pas leur meilleur travail.

De nouvelles perspectives, un vivier de talents plus large, plus d’innovation et de meilleures performances des employés conduisent en fin de compte à une augmentation des bénéfices.